L'Ère d'Ultron ouvre la voie à l'avenir : Journey to Infinity War Part 11

Avengers: Age of Ultron aide à mettre en place les événements qui se produiront bientôt dans la phase 3 de Marvel alors que nous nous rapprochons d'Infinity War.

L'Ère d'Ultron ouvre la voie à l'avenir : Journey to Infinity War Part 11



Marvel a décidé d'amener la phase 2 de leur univers cinématographique à un point culminant avec une seconde appropriée Vengeurs film qui, peut-être à son propre détriment, établit une feuille de route assez solide pour une grande partie de ce qui nous attendait dans la phase 3. Avengers: l'ère d'Ultron est un film inégal qui avait la tâche impossible de se montrer à la hauteur Les Vengeurs . Cela dit, en prenant le bon avec le mauvais, quelques années plus tard, il y a beaucoup plus de bien que de mal dans la deuxième contribution de Joss Whedon au MCU.



Jusqu'à présent, lors d'un voyage dans l'univers cinématographique Marvel en tant que Avengers : guerre à l'infini approches, nous avons examiné l'intégralité de la phase 1 révolutionnaire de Marvel Studios et, à l'exception de ce dont nous allons parler et L'homme fourmi , toute la phase 2 légèrement inégale. Étant donné que la phase 2 comprend le film le plus controversé, Homme de fer 3 , et facilement son plus médiocre, Thor: Le Monde des Ténèbres , aux côtés de deux des meilleurs efforts incontestés du MCU, ( Capitaine Amérique: Le Soldat de l'Hiver et gardiens de la Galaxie ), il semble approprié que le Vengeurs Le film de ce chapitre du MCU serait également un peu déséquilibré.



La séquence d'ouverture dans Avengers: l'ère d'Ultron vitrines Joss Whedon à son meilleur et le meilleur de ce qu'il a à offrir aux fans de Marvel avec ce film. Lors de la première Vengeurs , l'équipe doit se réunir et ils ne se connaissaient en grande partie pas. Ici, en quelques minutes, nous voyons une excellente chimie entre chaque membre de l'équipe, le tout se déroulant lors d'un raid plutôt divertissant sur une base d'Hydra. Nous obtenons cet excellent cliché de l'équipe qui bondit héroïquement ensemble au ralenti. De plus, Whedon est capable de saupoudrer une bonne dose d'humour, ce pour quoi il est plutôt doué. C'est là qu'entre en jeu la toujours excellente plaisanterie du « langage ». Toujours génial.

Suite à l'ouverture à froid, on rentre dans le vif du sujet avec ce film. Tony et Banner croient que le monde a besoin d'une meilleure forme de protection suite aux événements de Vengeurs . Naturellement. Ils ont imaginé le concept d'Ultron et, avec le sceptre de Loki en main, ils ont ce dont ils ont besoin pour y arriver. Banner hésite, mais Tony, toujours confiant, poursuit malgré tout ce projet risqué. Après une soirée très divertissante à Vengeurs tour, le reste de l'équipe découvre ce que Tony faisait, car Ultron essaie de les tuer. Naturellement, personne n'est satisfait de cette décision, mais maintenant ils ont pour mission d'arrêter ce robot tueur de James Spader avant qu'il ne sauve l'humanité d'elle-même en tuant l'humanité.



Ultron semblait être un grand méchant pour ce film et, malheureusement, cela ne rapporte tout simplement pas comme nous l'espérions tous. James Spader, pour sa part, est génial. C'est juste qu'il se passe trop de choses dans ce film déjà long pour étoffer pleinement Ultron comme le grand méchant qu'il aurait pu être. C'est une raison compréhensible de ne pas aimer ce film, étant donné que le méchant titulaire n'est principalement qu'un bot doom qui crée beaucoup de chair à canon facilement destructible pour l'équipe à détruire dans le troisième acte.

Cela mis à part, j'ai trouvé ce film plus agréable lors de visionnements répétés. L'introduction de Scarlet Witch est certainement à l'honneur de ce film et, pendant qu'il est là, Quicksilver est agréable. Malheureusement, il mord la balle, un peu littéralement, afin de sauver Hawkeye. Mais c'est un exemple de Marvel qui s'engage dans une mort, ce qui, d'un point de vue narratif, est agréable. Que sont des situations catastrophiques comme celle-ci sans véritables enjeux ? En parlant de Hawkeye, il a clairement mis le manche dans Les Vengeurs , mais il arrive vraiment à briller ici. C'est, à mon avis, facilement sa meilleure vitrine au sein du MCU jusqu'à présent, ce qui est bien. De plus, c'est là que Paul Bettany devient Vision. C'est un excellent personnage depuis le début et que les fans étaient très heureux de voir prendre vie. Encore une fois, tout un honneur à L'ère d'Ultron .



Il y a beaucoup de choses ici au-delà d'Ultron qui ne sont pas si satisfaisantes qui enlèvent à cela d'être un excellent film MCU. C'est encombré, sans aucun doute. Il y a des trucs comme la scène très étrange du bain à remous de Thor, toutes les séquences de rêve de Scarlet Witch et, selon ce que vous en pensez, le fil de romance Bruce Banner et Black Widow, qui ne se sentent pas à leur place et gonflent L'ère d'Ultron . Mais cela aide également à mettre en place une grande partie de la phase 3 du processus. Il y a Hulk détruisant une ville et le désaccord entre Tony et Cap, sans parler de la bataille de Sokovie elle-même, qui met directement en place Captain America : Guerre Civile . Nous recevons notre introduction (en quelque sorte) à Wakanda et Ulysses Klaue (Andy Serkis), qui aide à jeter des graines pour Panthère noire . Dernier point, mais non des moindres, nous avons Hulk qui s'envole vers l'espace, ce qui met en place Thor : Ragnarok .

Malgré ses défauts, il y a aussi de superbes décors à apprécier ici. La scène de l'église au troisième acte est particulièrement mémorable. Et, allez. Quel fan de Marvel n'est pas devenu fou quand cette armure Hulkbuster est apparue ? C'est le genre de chose que le MCU fait si bien. En fin de compte, il est probable que Avengers: l'ère d'Ultron n'est le film MCU préféré de personne, mais c'est finalement un film agréable qui a l'air bien, qui s'amuse beaucoup, plante beaucoup de graines qui donnent des fruits très savoureux sur la route et, au pire, est juste un peu trop long et encombré. Studios Marvel ne peuvent pas être parfaits à chaque fois, et ils ne sont certainement pas avec L'ère d'Ultron , mais c'est celui que j'encourage les fans à revisiter avec un esprit ouvert.